Share This Post

Destination Justice publie le documentaire “Cambodge à la croisée des chemins : sur la route de l’Etat de droit”, documentaire qui appelle au changement des comportements routiers

Cambodge / Documentaire / État de droit

Phnom Penh, Cambodge – Ce samedi 26 mars 2016, Destination Justice a présenté pour la première fois son documentaire, “Le Cambodge à la croisée des chemins: sur la route de l’Etat de droit” au grand public, lors d’une projection suivie d’une discussion au Justice Cafe & Library à Phnom Penh.

“La route est l’endroit où nous avons les interactions les plus récurrentes avec les autres, ces interactions sont réglementées pour notre protection en tant qu’individu, mais aussi pour le bien commun. C’est certainement l’espace principal où le contrat social est visible. Chaque jour, l’Etat de droit et le contrat social sont affaiblis. Si nous voulons créer un changement, la seule réponse est de développer une culture de l’Etat de droit et il n’y a pas de meilleur endroit que la route pour le faire “, a déclaré Rodolphe Prom, Président de Destination Justice.

Le documentaire court et convaincant a été produit par Destination Justice avec le soutien financier de l’ambassade de France au Cambodge. Il met en évidence le changement de comportement des personnes sur la route en montrant l’importance de respecter et d’appliquer le droit de la circulation, parce que tout le monde a le droit d’accéder à la route. À travers des entretiens avec des conducteurs de tuk tuk, des motodops, des motocyclistes, des ambulanciers, des piétons et des membres du public placés à l’arrière-plan de diverses routes à Phnom Penh, le documentaire dépeint une image troublante de la sécurité routière au Cambodge. Les personnes interrogées soulignent le manque de respect des autres sur la route, le nombre croissant d’accidents mortels et l’impunité de ceux qui ne respectent pas la loi. Les recommandations visant à accroître la sécurité routière incluent le port du casque et l’abstention de l’utilisation du téléphone mobile lors de la conduite d’une moto ou d’une voiture. Indépendamment du contexte personnel, le thème tout au long du film est clair, les gens ont peur d’être sur la route et les comportements doivent changer, afin que chacun puisse voyager à destination en toute sécurité. En outre, l’amélioration de l’Etat de droit en ce qui concerne la sécurité routière est un point de départ évident et extrêmement important dans le processus d’amélioration de l’Etat de droit et dans d’autres domaines de la vie cambodgienne. Le porte-parole de l’ambassade de France, Nicolas Baudouin, a déclaré“ce documentaire sera, espérons-le, un moyen efficace et pratique d’aborder la question de la sécurité routière, un problème qui touche les Cambodgiens de tous horizons. Il s’agit d’une initiative modeste mais concrète pour sensibiliser l’opinion publique à l’importance de l’Etat de droit dans toutes les sociétés ».

En réalité, les chiffres concernants la sécurité routière au Cambodge sont alarmants. Selon Ear Chariya, directeur de l’Institut pour la sécurité routière, 2 300 personnes ont été tuées au Cambodge l’an dernier en raison d’incidents liés à la circulation, dont 175 enfants. En outre, 15 000 personnes ont été blessées, ce qui signifie qu’en moyenne 40 personnes ont été blessées et 6 personnes tuées chaque jour en 2015. 73% des morts sur la route étaient des motocyclistes. Les accidents de la route causent plus de décès annuels que le paludisme, la dengue et les mines combinées. Dans ses remarques, Ear Chariya a demandé un soutien dans l’application de la loi pour assurer la sécurité sur les routes.

Après la première du film, Destination Justice a tenu une séance de questions-réponses avec Rodolphe Prom (président de Destination Justice), Ear Chariya, et Sophanny Mom, chargée de programme chez Destination Justice qui a contribué à la production du film. Les membres de l’auditoire ont posé plusieurs questions intéressantes liées à l’application des lois sur la circulation et à la façon dont les comportements peuvent être modifiés pour accroître la sécurité routière.

En plus de la première le 26 mars, Destination Justice a tenu une conférence avec les étudiants de l’URDSE le 29 mars pour visionner et discuter du film. Des projections supplémentaires du film dans d’autres universités auront également lieu dans les prochains mois. Par ailleurs, Destination Justice a mis en place une campagne en ligne pour encourager le public à « prêter serment» pour des routes plus sûres. Le serment encourage les individus à respecter les limites de vitesse, à respecter l’autorité de la police de la circulation et à accorder toute leur attention à la route en n’utilisant pas d’appareil mobile. Destination Justice lancera une campagne d’emails de masse pour encourager le visionnage du documentaire et permettre aux membres du public de participer plus activement à la campagne de Destination Justice pour des routes plus sûres.

Pour regarder le Cambodge à la croisée des chemins, prêter serment, ou chercher à en savoir plus  pour soutenir Destination Justice et augmenter  la sécurité sur les routes, consultez cette page.

Le Cambodge à la croisée des chemins: sur la route de l’Etat de droit est le dernier projet en date de Destination Justice, une organisation de changement social. En tant que tels, nous croyons que tous ensemble, nous pouvons mettre fin à l’injustice. Dans ce but, nous mettons des idées en mouvement, nous fournissons des outils aux acteurs du changement et nous prenons des mesures lorsque c’est nécessaire. Elle a été créée en 2011 son siège se trouve en France,  et ses associations sœurs en Australie et au Cambodge.

CONTACTS ET PLUS D’INFORMATIONS:

Les requêtes médiatiques et de sponsoring doivent être adressées à  Rodolphe Prom à info@destinationjustice.org.

Plus d’informations sur “Cambodge à la croisée des chemins: Sur la route de l’Etat de droit” peuvent être trouvées ici :

Share This Post